Copyright 2020 - Université du Temps Libre en Libournais

Lumières et pénombres dans l’art européen du XVIIIe siècle »

 

Conférencier : Olivier OBERSON

ART – HISTOIRE DE L’ART – « Lumières et pénombres dans l’art européen du XVIIIe siècle »

L’architecture baroque élaborée à Rome au XVIIe siècle et fortement marquée du sceau de la Réforme catholique trouve désormais des prolongements rocaille et rococo au XVIIIe siècle, notamment en Europe centrale, dans les pays germaniques et en Espagne où le style churrigueresque est une forme exaspérée du baroque.

                     boucher.petit.dejeuner                                        greuze

Dans cet esprit, l’iconographie et l’art académique qui se mettaient au service de l’absolutisme royal d’un Louis XIV s’assouplissent et Antoine Watteau introduit un nouveau genre, les « fêtes galantes », qui allait connaître sous la Régence et le règne de Louis XV son accomplissement avec Boucher et Fragonard. Cependant, au même titre que la peinture de Tiepolo qui perpétue superbement l’art d’un Véronèse, ces formes sont critiquées dès le milieu du siècle par des penseurs qui, comme Diderot, exaltent le genre « sérieux » que représente le culte des Grands Hommes dans la sculpture française ou les pastels de Maurice Quentin de La Tour, et le genre moralisateur incarné par Greuze. La nature morte de Chardin, les vedutistes vénitiens, les portraits de Gainsborough, finissent d’apporter son prestige à la peinture du XVIIIe siècle.

Pourtant, des artistes commencent à douter du triomphe des Lumières, contestant ce siècle progressiste : Hogarth sur le ton de la caricature, Messerschmidt sur celui de l’inquiétante étrangeté des visages, Piranèse par l’imaginaire de mondes souterrains improbables, Caspar David Friedrich sur le mode de l’intériorité, William Blake par son rejet de l’industrialisation déshumanisante, Goya par ses peintures noires et Füssli en opposant aux certitudes de son siècle l’irrationalité du cauchemar.

Ces Romantiques donnent à voir les ombres que projette le siècle des Lumières.

Cours : ART

Lundi de 13h30 à 15h00 – Baz'Art - 11 Loiseau - Fronsac 

Pour accéder à la salle prendre l'entrée par le parking de l'espace sportif Christian Querre de la Ville de LIBOURNE (dojo) : c'est au bout du chemin.

Jeudi de 13h45 à 15h15 – Salle du Verdet - 12 rue de Toussaint - Libourne

Prix  des 25 sessions -  155€

Calendrier 2020/2021 : 

Lumières et pénombres dans l'art européen du XVIIIe siècle - Lundi

Lumières et pénombres dans l'art européen du XVIIIe siècle - Jeudi

Généalogie UTLLibourne



f t g m

Connectez-vous


Permanence d'UTLIB

Lundi , mardi et jeudi de 9h00 à 17 h00
Vendredi
de 9h00 à 13h00

Maison des Associations de Libourne
47 bd de Quinault - Libourne
Tél : 06 77 72 97 64
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.